Un site utilisant WordPress.com

LE POIVRON


Attention chaud devant ! Voici le piment doux nommé poivron qui arrive dans ses habits d’Harlequin : vert, rouge, jaune, violet, noir…

poivron

Période de consommation : de juin à octobre

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

Le poivron est originaire d’Amérique Centrale et fut introduit en Europe au XVIe siècle, en même temps que le piment, qui est de la même famille. Ceci grâce aux expéditions de Christophe Colomb. On situe l’arrivée du piment en France probablement à la fin du XVIème siècle, dans le midi de la France où il est fait mention de sa culture.

On distingue les poivrons des piments par leur taille : plus le piment est gros plus il est doux, plus le poivron est petit plus il est piquant.

On retrouve des graines de poivrons de plus de 5 000 ans au Mexique.

La cuisine chaleureuse du bassin méditerranéen adopte le poivron dans de nombreux plats traditionnels. Il en est de même en Hongrie avec le goulash.

En 1932, le chercheur hongrois Alber Szent-Gyorgyi isole la vitamine C et l’extrait du poivron. Il l’appela l’acide ascorbique.

"Poivron" désigne les gros fruits non piquants. Le piment doux est une variété plus petite, allongée et non piquante.

De forme carrée, la chair est plus épaisse et croquante. Triangulaire, appelé "corne", il peut être piquant ou doux.

Tous les poivrons sont verts. C’est à maturation qu’ils changent de couleur : rouge, jaune ou noir. Certaines variétés d’Espagne restent vertes.

 

avec   

Aprifel  

Le plein de vitamines !

Le poivron est le légume le plus riche en vitamine C : 126 mg au 100 g. 50 g de poivron couvrent 75% des AJR. Il est également bien pourvu en provitamine A, surtout dans les légumes de couleur rouge. Les vitamines du groupe B et la vitamine E sont bien présentes.

Le poivron fait bénéficier de nombreux apports en oligo-éléments et en minéraux : phosphore, calcium, magnésium, fer, cuivre, manganèse, zinc.

Tout au long de sa maturation, on note l’augmentation de sa teneur en vitamine C, en acides organiques et en glucides.

Certaines vitamines ont des propriétés antioxydantes et aident ainsi à prévenir certains cancers.


La réserve de fibres !

Les fibres sont abondantes dans ce légume. Pour les intestins fragiles, il est conseillé de le peler ou de le manger cuit.

Apports énergétiques

100 g de poivron cru n’apportent que 21 kcal. En consommer est donc un moyen de renforcer la teneur en fibres d’un régime, sans excès d’apport énergétique.

150 g de poivron à l’italienne, avec juste un filet d’huile d’olive et du jus de citron, apportent des protéines, de la vitamine C et seulement 100 kcal !

Pour plus informations sur le poivron : APRIFEL

 

Publicités

Commentaires sur: "LE POIVRON" (6)

  1.  message enregistré.. je me coucherais un peu moins
    bête ce soir  et je fiiiiiiile acheter ce poivron bienfaisant.
    à te lire. Murielle

  2. un bon moyen de manger du poivron, essayer ma salade juive, recette mise dans le registre " cuisine pieds-noires " 

  3. Joe,essayes de suivre un tit peu…Si Zouzou passe pas sur ton blog,c’est passke elle est en train d’rentrer.Et comme l’a prit l’bateau,ben,ça prend plus de temps qu’avec le navion,et elle a pas d’ordi sous la main…Tu penses bien qu’elle t’aurait pas laissée tomber…Mais,keske c’est qu’ces insinuations??? D’abord,Madame Coyote,c’est pas une lacheuse!!!!!!! M’enfin!!! 

  4.  on va essayer le poivron,pas trop l’habititude bien qu’il m’arrive dans mettre dans la piperade,j’essaye et repris a fond la natation,ba!!!oui!!!!!!je goutte à tes plats,enfin je teste,mais bon!!!!!!!il faut éliminer!!!!!!!!
    bises
    patricia

  5. bellelurette a dit:

    A oui alors, des poivrons de toutes les couleurs, car l’appétit ne vient pas qu’en mangeant, mais aussi en voyant.Dis-moi, ton blog "chiffons…." j’ai cliqué mais je suis tombée sur une messagerie !

  6. A peine rentrée, et déjà au boulot, comme tu vois. Pendant que tu étais sur le blablablog, je répondais à un message, et j’allais venir chez toi. Une de mes priorités. Ben tu sais, Joe, cette histoire de "mariage", c’est pas du tout un problème (surtout qu’on est d’accord là-dessus). Depuis trois mois, j’me laisse porter, et je compte bien continuer comme ça…  En fait, comme je l’explique dès les premières lignes, c’est un sujet qui m’a été imposé.  Certaines questions étaient posées, et je devais y répondre …J’ai d’ailleurs commencé sérieusement, et terminé dans le délire. La contemplation, les questions existentielles et les réflexions philosophiques prises de tête et compagnie …  j’suis pas trop là-dedans en ce moment …. Ben voilà, c’est malin! J’la retiens la madame!!!!!! A cause d’elle, j’vais passer pour une agitée du bocal, une torturée …. Pas GRAVE !!!!!
    Venons au poivron, piment, puisque c’est le sujet du billet: interessant l’article. Toujours bon à savoir ces choses-là ….  Ce que j’adore, c’est la salade de poivrons (rouge, vert, jaune) de mamie Ben. Et comme c’est bon pour la santé (et peu calorique), pourquoi s’en priver?J’te fais plein de bisous, Joe. Et je reviens très vite chez toi. ZOUZOU 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :