Un site utilisant WordPress.com

Archives de janvier, 2009

youpiiiiiii!


MERCI diane, un grand merci, j’aurais jamais trouvé toute seule! elle est crô, crô forte ma copine!!!!ça y est j’ai tout retrouvé, t’avais raison, j’avais trop de billets sur ma page,ça bloquait tout, voilà ce que c’est d’être une pipelette et de faire des billets à tour de bras, bon vous croyez que j’peux me remettre en brune????
Publicités

koi ki s’passe?????


je ne sais pas ce qui se passe mais lorsque j’accède à mon blog j’ai toutes rubriques, ma liste d’amis etc mais plus d’articles, plus de livre d’or, je ne peux y accéder que si quelqu’un dépose un comm, dans quoi de neuf! ça ne vient pas de mon pc puisque sur mon autre blog, tout est ok! bizarre, jespère que quelqu’un de mal intentionné ne m’a pas joué un tour decochon, sans être parano! j’espère me tromper et que les choses rentreront dans l’ordre demain! sinon je vais bien! je suis zen!

ayez un week-end zen, c’est tout le mal que je vous souhaite!


uyv7kh1w

ben j’ai pu rien!!!snif!


je sais pas ce qui se passe je vois plus rien des billets que j’ai mis sur mon blog, mais vous vous les voyez puisque vous me mettez des comms, je les vois dans quoi de neuf! merdum, quoi qui se passe! si quelqu’un peut m’éclairer de ses lumières, j’en manque! bisousssss!

empanadas


Saveurs du Monde

Ouvrir une session English

Recettes>Empanada – rissoles ou chaussons farcis

Recette d’Empanada – rissoles ou chaussons farcis

Recette

Photos

Empanada - rissoles ou chaussons farcis

Ajouter aux favoris

Envoyer à un ami

Imprimer

Saveurs du Chili

Temps total: 1h à 2h

Préparation: 1 heure
Cuisson: farce: 20 min.; rissoles: 25 min

Difficulté: Facile

Propos gourmands

Les empanadas sont de petits chaussons de pâte farcis de viande ou de poisson. On les retrouve dans la cuisine espagnole et un peu partout en Amérique du Sud avec quelques variantes.

Traditionnellement, ils étaient faits avec une pâte à pain mais, de plus en plus, on utilise la pâte feuilletée. On les sert chauds, en hors-d’oeuvre, en amuse-gueule lors d’un cocktail ou en collation.

Originaire de Galice, cette version classique est composée de poulet, d’oignons et de poivrons.

En Argentine, le bord des empanadas est festonné. Ils sont farcis de viandes hachées, de raisins, d’olives, d’oignons, assaisonnés de poivre, de paprika et de cumin.

Tout comme en Argentine, le bord des empanadas est festonné. La farce est sensiblement la même. Cf. ci-dessous.

On les farcit avec des crevettes, de l’oignon, de la tomate et des olives assaisonnés avec de l’ail, du persil et de la ciboulette dans une sauce blanche épaissie aux jaunes d’oeufs.

Ingrédients

Ingrédients

Farce

– 700 g de Boeuf cuit coupé en dés

– idéalement une balance de pot-au-feu

– 2 dl de bouillon de boeuf

– 50 g de farine

– 80 g d’oignons

– 80 g de saindoux

– 50 g de raisins secs

– 50 g d’olives

– 2 oeufs cuits durs

– 4 g de cumin

– 8 g de sucre

– sel, poivre, cayenne

Pâte

– 1 kilo de farine

– 250 g de saindoux

– 150 ml de lait

– 2 oeufs + 1 jaune

– sel

Progression

Préparation de la farce

  1. Préparer une sauce: mélanger 40 g de saindoux fondu et la farine; incorporer peu à peu au fouet le bouillon; laisser épaissir à feu doux;
  2. faire rissoler les oignons émincés dans 40 g de saindoux;
  3. incorporer tous les ingrédients de la farce dans la sauce.

Préparation de la pâte

  1. verser la farine sur un plan de travail; faire un puits au centre; y verser le sel, le saindoux tiède et les 2 oeufs battus;
  2. travailler la pâte en ajoutant le lait jusqu’à ce qu’elle soit souple;
  3. étaler au rouleau sur une planche farinée; découper à l’aide d’un emporte-pièce de 12 cm de diamètre;
  4. mettre une bonne cuillerée de farce au centre; replier en deux; souder à l’eau; dorer avec un oeuf battu dans 1 c. d’eau;
  5. cuire à four moyen pendant 20 à 30 minutes jusqu’à ce qu’ils soient cuits et dorés.

Recettes similaires

Moussaka (Melijanes moussaka)

Rôti d’agneau gallois au romarin et à l’ail

Boeuf coréen au barbecue – Bulgogi

Rôti de porc au vinaigre de Xérès

Recherche

Infolettre

RSS

Rechercher dans le site

Trouver

Recherche avancée >

Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle

S’inscrire

Inscrivez vous à notre flux RSS:
Recevez des mises à jour automatiques dans votre lecteur de nouvelles.

S’inscrire

Recettes
Produits
Pays
Recevoir
Chefs
Pratique
Lexiques

Recettes du mois Recettes par catégorie Recettes par produit Recettes par pays Recettes Santé Petit Chef BruschettaMoussakaTiramisu
De A à Z Boulangerie Crustacés Épices Fines herbes Tentations d’Épicure Fromages, oeufs, produits laitiers Fruits & noix Légumes Poissons Viandes & gibiers Bières, vins & spiritueux Volailles
Traditions culinaires
Noël Nouvel An Épiphanie Chandeleur Saint-Valentin Pâques Halloween Action de Grâce Nouvel An chinois L’art de recevoir
Grands Chefs R&C Afrique Amérique du Nord Amérique du Sud Asie Europe Pacifique/Océanie
La Forme dans votre assiette Barbecue Techniques de Base Table de conversion Équivalents
Produits Termes culinaires Ustensiles Boulangerie Bières, vins & spiritueux

Conditions d’utilisation Kit média Contactez-nous

©Copyright MSCOMM 1996 – 2009. Michèle Serre, Éditeur

le cumin


Cumin

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Aller à : Navigation, Rechercher

Comment lire une taxobox Cumin

Cuminum cyminum

Cuminum cyminum

Classification classique

Règne
Plantae

Sous-règne
Tracheobionta

Division
Magnoliophyta

Classe
Magnoliopsida

Sous-classe
Rosidae

Ordre
Apiales

Famille
Apiaceae

Genre

Cuminum
L., 1753

Nom binominal

Cuminum cyminum
L., 1753

Classification phylogénétique

Ordre
Apiales

Famille
Apiaceae

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies


D’autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Parcourez la biologie sur Wikipédia :

Le cumin (Cuminum cyminum) est une plante herbacée annuelle de la famille des Apiacées (Ombellifères).

Le cumin (ou Cuminum en latin) prend son origine dans l’Orient. Il y apparaît comme épice à fumer ou pour apprêter des mets puisque son goût est terreux lorsque non apprêté. Il appartient à la même famille que le persil. Les synonymes de cette épice sont nombreux et incluent le cumin blanc, cumin de maroc ou faux anis.

Ne pas confondre avec le cumin noir qui provient des plantes Nigella sativa ou Bunium persicum ou peut-être Cuminum nigrum qui est une graine plus longue que le cumin blanc

  • Nom : cumin blanc, cumin ou même sillon
  • Caractéristiques de croissance :
    • climat méditerranéen et ensoleillé avec sol peu humide mais riche
    • plante annuelle de 30 cm avec feuilles filiformes
    • la récolte des graines se fait lorsque les cosses sont brunes
  • Forme de la plante : ombellifère (dicotylédone)
  • Caractéristiques du fruit :
    • apparaît sous forme pairé sur les branches
    • longueur de 3-6 mm
    • le motif sur le fruit contient neuf ridules et canaux à huile, avec une touffe de poil et de forme oblongue avec des extrémités allongées
    • se vendent sous forme de fruits secs
    • couleur : brun-jaune
  • Composition de la graine :
    • 2.5-4% d’huile essentielle
    • 25-35% para-isopropyl-benzaldéhyde (aldéhyde de cumin)
    • 21% alpha- et beta-pinène
    • aldéhyde de périlla, alcool de cumin
    • dipentène, para-cymène, beta-phellandrène

Histoire [modifier]

Le cumin est originaire du Levant et on admet depuis longtemps que le mot est d’origine sémitique. Il est attesté en akkadien [kamunu], en ougaritique [kmn] et en phénicien [kmn]; on a en arabe [kamun] et en hébreu [kah-MOHN]. Dans les langues indo-européennes, on atteste en mycénien "kumino" et en grec "to kuminon" ; le latin "cuminum" est emprunté au grec. En français, on trouve les formes "cumin, coumin, comin, commin,…". Le mot figure dans des fabliaux du moyen âge et un ménagier donne la recette de la "cominee de poulaille", un ragoût de poule au cumin.

Le cumin est probablement originaire du bassin méditerranéen dans la vallée du Nil ou dans l’Asie mineure puisqu’on peut retracer en Égypte son utilisation il y a au moins cinq mille ans. Chez les Egyptiens, le cumin avait des vertus médicinales. De plus, les tombeaux pharaoniques étaient parsemés de graines de cumin par les membres des familles pharaoniques. Les hébreux ont même utilisés cette graine comme moyen de dîme dans les églises. D’après d’anciens écrits tels la Bible, le cumin servait de monnaie d’échange pour payer des dettes, ils décrivent aussi le battage du cumin au fléau. Au Moyen Âge, les serfs l’utilisaient comme monnaie d’échange pour s’affranchir. En ce temps-là, le mets au cumin principal était le poisson. Selon Pline, il permet d’ouvrir l’appétit.

Dans la Rome Antique, cette plante était très précieuse et mise sous garde. Elle faisait partie des épices recherchées par les explorateurs lors de leurs explorations vers l’Inde et l’Amérique du Nord pour en semer dans les jardins royaux. L’Inde était le théâtre des harems où les femmes se droguaient en fumant de la cardamome, des clous de girofle et des grains verts de cumin. Par la suite, le cumin, encore pris comme une drogue était placé dans une feuille d’or ou d’argent repliée et placée sous la joue afin de mélanger cette épice à la salive. Toujours en Inde, les marchands offraient des grains de cumin à grignoter pendant que les clients regardaient la marchandise offerte. Même en Allemagne, le cumin servait de gage de fidélité et de symbole pour prouver sa loyauté à son fiancé.

Croyances [modifier]

  • Au Moyen Âge, un petit sachet de graines sur soi protégeait du mauvais sort et des sorcières.
  • Dans l’Antiquité, le cumin servait aux médecins et aux sorciers des villages égyptiens et grecs, car il entrait dans la composition de drogues à ingérer.
  • Dans le Piémont, à l’abstention du fiancé, pour assurer sa fidélité, il devait boire un vin au cumin pulvérisé et manger du pain au cumin.
  • Le cumin était en usage en médecine ; sa graine était réputée faciliter la digestion (Cf. Boccace, Décaméron, huitième journée, nouvelle IX: le médecin joué). Cette épice prise en apéritif avait un effet apaisant contre les troubles digestifs, les coliques et les ballonnements.
  • Le cumin a toujours été associé à l’avarice parce que c’était l’épice des riches. Le nom de Marc Aurélius a même été quelques fois remplaçé par Cuminus.

Provenance et utilité [modifier]

Plante ombellifère d’Europe de l’Est. Maintenant, elle est plus régulièrement importée du Maroc, de l’Iran, du nord de l’Afrique, de la Chine et des Amériques et le marché important se situe en Europe centrale. La portion consommable de la plante est la graine qui est préalablement séchée et/ou pulvérisée pour en faire une épice. Il est également possible d’en obtenir des huiles essentielles par distillation (procédé chimique consistant à extraire des composés liquides d’une plante).

Le cumin entre dans la composition d’aromates très différents comme le cari, le chili et le garam masala (mélange d’épices traditionnelles du nord de l’Inde) mais il est à ajouter modérément aux plats préparés car il est fort en grande dose. Il peut aisément remplacer le carvi dans certains mets et il reste l’élément essentiel de la confection de la poudre de massalé. D’autres usages intéressants sont la présence du cumin dans le gouda et l’edam. À travers les âges, les potages, le pain, la volaille et le poisson ont été cominés, principe qui consistait à incorporer ou badigeonner ces plats de cumin. D’autres idées de plats dans lesquels le cumin peut être ajouté sont les tajines du maroc, les merguez et le ras-el-hanout. En Amérique centrale, le gaspacho et les empanadas.

Même l’île de la Réunion est réputée pour l’ajouter à ses mets, sans toutefois le faire pousser directement sur l’île.

Les parfums, puisqu’il entre dans leur composition sous forme d’huile, font eux aussi partie du marché du cumin

brochettes d’ageau à l’indienne


Pour 4 personnes

Préparation

  • Epluchez l’ail et l’oignon et coupez-les grossièrement en morceaux avec le gingembre.
  • Mettez-les dans un mixer avec tous les ingrédients.
  • Versez cette préparation dans un plat creux.
  • Coupez la viande en cubes de 3 cm que vous laisser mariner dans la préparation 3 heures.
  • Au bout de ce temps, enfilez les morceaux de viande sur des brochettes
  • Faites-les griller 3 minutes chaque face.

Suggestions

Servir accompagné d’un riz sauté au curcuma ou d’un nasi goreng.

Vous pouvez présenter ces brochettes avec une sauce raïta à base de yaourt, d’oignon haché, de concombre et de menthe fraîche.(ou un Tzatziki)

Nuage de Tags