Un site utilisant WordPress.com

les vertus du thym


Plante méditerranéenne,par excellence, le thym pousse sur les terrains rocailleux arides. Son odeur caractéristique, qui le rend indispensable à la cuisine, es due à la présence, dans des glandes microscopiques, d’une huile essentielle riche en phénols, notamment en thymol. Le thym est bien connu pour son activité antiseptique contre les micro-organismes (champignons, levures, bactéries).
Il agit aussi comme antispasmodique et décontractant musculaire. L’extrait de thym contribue à apaiser les voies respiratoires supérieures, lorsque l’inflammation s’accompagne de toux, notamment en cas de quintes sèches.
Le thym en cuisine : Le fameux «bouquet garni» contribue, disait-on, à faciliter la digestion de tous les plats lourds et copieux. Utilisez des feuilles si le thym doit rester dans la préparation, une branche entière dans une soupe ou un ragoût.
Quelques brins suffisent pour parfumer tout un plat. L’ami des "petits maux"
• En période d’épidémies, et pour se prémunir de la grippe, du rhume, de l’angine ou des rhumatismes, il s’utilisait jadis en décoction dans l’eau du bain : déposez 2 à 3 poignées de thym dans un gant de toilette, fermez avec une ficelle. Jetez le gant
dans une casserole contenant un litre d’eau. Laissez bouillir cinq minutes. Versez
l’infusion et le gant dans l’eau du bain (se frotter avec le gant rempli de thym est également très agréable). Sortir après 20 minutes, se couvrir et s’allonger un moment.
• En cure au printemps et à l’automne, il permet de prévenir les infections ou les allergies liées au rythme dessaisons : une infusion, (2 pincées
de thym par tasse) le matin à jeun, en lune descendante, pendant sept jours. En inhalation, il dégage les voies respiratoires. En gargarisme, il combat très efficacement la mauvaise haleine.
Beauté/Bien-être
• Il était autrefois très apprécié en «parfum stimulant et fortifiant» que les anciens versaient dans leur bain.
• On en faisait aussi une huile de massage réputée :
20 gr de thym à laisser macérer neuf jours dans 30 cl d’huile végétale (olive, tournesol, ou autre) Filtrez et mettez en bouteilles.
• Les anciens affectionnaient aussi beaucoup l’eau florale de thym : portez à ébullition 20 gr de thym dans 1/4 de litre d’eau de source. Quand l’eau bout, retirez du
feu, laissez infuser minimum 20 minutes puis filtrez. Mettez en bouteille (toujours conserver au réfrigérateur et jamais plus de six jours). Pour visage et cou (purifie, éclaircit, tonifie et assainit la peau). Ou encore : encens (sur charbon à brûler pour purifier et assainir 1 pièce), huile de thym pour la cuisine. Attention, le thym augmente la tension, pas recommandé pour les hypertendus!

Publicités

Commentaires sur: "les vertus du thym" (16)

  1. MMMMmmmm … J’adore le thym.Fernandel chantait : "On a beau dire ,on a beau faire Mille chansons, mille refrains Faut laisser dire et laisser faire Mais le cul du berger…sentira toujours le thym." !Plus jeune, je m’en servais pour les règles douloureuses : une infusion de thym et sauge brulante, SALEE (oui, oui. Sucrée, personne ne m’en ferait avaler !) et 10 mns plus tard, je repartais guillerette.Encore aujourd’hui, je m’en sers pour une "aigue bouillide" (littéralement : eau bouillie) trés personnelle :Toujours l’infusion de sauge et thym salée. Quand l’eau brulante fleure bon les herbes, on fait tomber dedans un oeuf qui va moller. On rajoute un crouton de pain aillé, et une rayée d’huile d’olive. Ca, c’est la recette "maigre".Pour les jours de grand’ faim, on peut rajouter un fond de pâtes et du fromage qui va fondre …Un délice grandeur nature !Bises Provençales.LoLa_NB

  2. elle m’a l’air délicieuse ton "eau bouillie", j’adore ces recettes toute simples des terroirs, ça m’a mis l’au à la bouche, je crosi que je vai l’essayer, pour me donner bonne conscience je ferai la recette maigre!lo! bisouslola!

  3. papypoutous a dit:

    ô les filles ô les filles !!!Si vous me branchez sur les petites herbes de Provence, j’ai bien peur qu’on passe l’hiver autour de la cheminée à se raconter de belles histoires.Puisqu’il s’agit du thym, une petite recette :Sirop de thym(serpolet ou thym sauvage)On cueille le thym serpolet à l’époque de la floraison, de juin à août celui que l’on cueille sous le soleil de midi est plus efficace. Humidifier entre les mains humides les fleurs et les tiges cueillies au soleil et placées dans un bocal. Par couches, les tasser dans le bocal avec du sucre brut. laisser reposer le tout environ trois semaines dans un endroit ensoleillé. Les fleures et les tiges gorgées de sucre que l’on tamise dans une passoire ne doivent être lavées qu’avec très peu d’eau, qui donne le sirop. On laisse alors le sirop cuire à petit feu, sans toutefois le faire bouillir. Le sirop ne doit être ni trop épais ni trop liquide, pour cette raison le laisser refroidir une à deux fois afin de pouvoir effectuer un contrôle. un délice de sirop rafraîchissant.Ne pas oublier le romarin il nous restitue les bienfaits du soleil. Et la sauge; qui a un plan de sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin. La soupe ail sauge un délice. L’ortie, le pissenlit, bon je m’arrête sinon pour du bon on va passer l’hiver.Gros poutous :o))

  4. Mimi pinson a dit:

    hummmm !!!!! frottez le berger dans son bain !!!! çà doit pas être dégueu !!!!! et je suis sûre que çà aura la vertu de lever……sa baguette magique pour un délicieux méli-mélo …..méééééééééééé …….kess que je raconte moa ?????? c’est la faute à Papynou avec ses tiges cueillies au soleil à frotter entre nos mains humides !!!!! noméo ! papynou !!!! tu sais bien qu’y faut pas mettre certains mots entre mes décicates z’oreilles !!!!!

  5. ouiiii! le baton de berger!!!mdr! papynou, tu vas trop vite je voulais faire un billet par jour sur les plantes que tu as nommées, me casses pas la barraque!!!!! elle est chouette ta recette pour régaler les enfants l’été, c’est pas mal! merci!

  6. entre le bâton berger,le thym,lara,j’en perd mon latin,bon je ne connais pas………..

  7. le latin ,je ne connais pas………..ni le prince fébus…….une recette peut-être?bises

  8. je garde l’url du billet, pour voir plus tard, on sait jamais…Avec les plantes tout sert .

  9. Le thym c’est comme le Vichy Célestin, c’est pour pour le teintMoi les tisanes de thym je les achète en sachets comme le thé (je me prends pas la tête), à carrouf’, et les batons de berger, tossi lolMdrrrrrMais y serait p’tet temps que j’aille me coucher, pasque demain grosse journéePis tu sais, t’esspliques ça à Mimi, mais elle, l’est cap de le faire sécher ton thym, de le rouler avec de l’OCB, et de le fumer… alors dis lui bien, que c’est comme le basilic: ça ne se fume pas !!!!!!!!Gros gros bisous ma Joe, je te laisse, mes noeils se fermentA très bientôt !T’as vu, j’chuis viendue malgré l’heure ? (pff, j’ai pô une vie facile!)

  10. Oups, c’est BON pour le teint !

  11. Mimi pinson a dit:

    pffff !!!! n’mporte quoi !!!!! je le sais bien que çà se fume pas le thym , pffff , çà se sniffe tres bien par contre !!!!

  12. ben c’est pourça que t’as un si joli teint ma Mimi!!!mdr!

  13. J’ai lu thym et paf, je suis venue….En bonne mediteraneenne j’en bois en infusion… hmmmmm…..Bises !

  14. Dmmage que le Thym n’a pas une légende qui l’accompagne !J’aurais adoré !@ + , Faith .

  15. papypoutous a dit:

    faith 8052une petite légende pour le thym La légende nous conte que la belle Hélène avait un gros chagrin et, à chaque larmes qui tombais de ses yeux sur le sol, naissait une touffe de thym. :o))

  16. ben dis donc elle a du en verser des larmes la pôôôv!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :