Un site utilisant WordPress.com

le romarin


Romarin

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Comment lire une taxobox

Rosmarinus officinalis

Classification classique

Règne

Plantae

Division

Magnoliophyta

Classe

Magnoliopsida

Ordre

Lamiales

Famille

Lamiaceae

Genre

Rosmarinus

Nom binominal

Rosmarinus officinalis
L., 1753

Vue d'ensemble de la plante

Vue d’ensemble de la plante

Classification phylogénétique

Ordre

Lamiales

Famille

Lamiaceae

D’autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :

Le romarin, Rosmarinus officinalis, est un arbrisseau de la famille des Lamiacées (ou labiées), poussant à l’état sauvage sur le pourtour méditerranéen, en particulier sur sol calcaire (garrigue). On peut aussi le cultiver dans les jardins. Il possède de nombreuses vertus phytothérapeutiques, mais c’est aussi une herbe condimentaire et une plante mellifère (le miel de romarin est très réputé), ainsi qu’un produit fréquemment utilisé en parfumerie. Son nom signifie mot à mot en latin rosée de mer.

Sommaire

[masquer]

Description [modifier]

Fleurs de romarin

Le romarin peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur. Il est facilement reconnaissable en toute saison à ses feuilles persistantes sans pétiole, coriaces, beaucoup plus longues que larges, aux bords légèrement enroulés, vert sombre luisant sur le dessus, blanchâtres en dessous. Leur odeur, très camphrée, évoque aussi l’encens.

La floraison commence dès le mois de février (parfois en janvier) et se poursuit jusqu’en avril-mai. La couleur des fleurs, qui se présentent en grappes assez semblables à des épis, varie du bleu pâle au violet (on trouve plus rarement la variété à fleurs blanches R. officinalis albiflorus). Leur calice est velu, à dents bordées de blanc. Elles portent deux étamines ayant une petite dent vers leur base. La lèvre inférieure de la corolle est profondément divisée, faisant penser au labelle de certaines orchidées. Comme pour la plupart des lamiacées, le fruit est un tétrakène (de couleur brune).

Culture [modifier]

Le romarin se cultive en des lieux secs et chauds.

Il se multiplie facilement au printemps ou à l’automne par bouturage, marcottage ou semis.

Principaux constituants [modifier]

Utilisations diverses [modifier]

Cuisine [modifier]

Très facile à faire sécher, le romarin est un aromate apprécié, aux utilisations diverses. On l’emploie dans les ragoûts et les civets, les soupes, les marinades, sur les grillades. On s’en sert aussi pour parfumer des flans ou des confitures. Parmi les recettes assez récentes, on peut signaler celle de filets de poisson (dorade ou truite) à la crème de romarin : la crème de romarin est préparée en faisant infuser le romarin dans du fumet de poisson; après avoir été passée au chinois, l’infusion est mêlée à de la crème fraîche qu’on fait réduire, avant d’en napper les filets. Un autre type de crème au romarin est utilisé en dessert, notamment pour napper un pudding aux poires ou accompagner une assiette de fruits rouges; la crème est composée de lait, de jaunes d’œuf, de sucre et de vanille, et bien sûr de romarin. Dans tous les cas, il faut penser que le romarin est un peu salé par lui-même, et surtout qu’on doit l’employer avec parcimonie: son arôme doit rester très discret, et ne pas envahir le plat auquel il est associé.

Truc : Romarin et barbecue. Les branches de romarin parfument les aliments cuits sur le barbecue. Déposez-en quelques-unes sur les charbons ou utilisez-les comme brochettes pour les légumes. Coupez l’extrémité inférieure des tiges pour faciliter l’embrochage. Si certains légumes sont difficiles à transpercer, pratiquez une ouverture avec un gros cure-dent ou une brochette en bois avant de les enfiler sur la tige de romarin.

Truc : Un pinceau confectionné avec quelques branches de cette herbe peut servir à badigeonner les aliments en cours de cuisson, tout en les aromatisant.

Phytothérapie [modifier]

Le romarin est réputé pour activer et faciliter les fonctions digestives, en particulier le travail de la vésicule biliaire (il est cholagogue, facilitant l’évacuation de la bile). Il est également antispasmodique, et son action stimulante sur le système nerveux permet de le recommander pour traiter les divers cas d’asthénie. On l’utilisait autrefois en compresses pour soigner les rhumatismes, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Les propriétés du romarin sont contenues dans les feuilles et les extrémités florales. Une des façons les plus simples de l’utiliser est de le prendre en infusion (ou en décoction), où ses propriétés digestives font merveille. On peut aussi, pour des traitements de longue durée, prendre des gélules vendues en pharmacie. Autre présentation : l’huile essentielle, utilisée soit en massages, soit dans le bain, soit par voie orale.

Parfumerie [modifier]

L’utilisation du romarin en parfumerie est très ancienne. On connaît en particulier l’ eau de la Reine de Hongrie , alcoolat fréquemment utilisé au XVIIe siècle et qui pourrait dater du XIVe siècle, dont le romarin était un des principaux composants. Le nom vient de la reine Élisabeth de Hongrie, qui l’aurait utilisé en 1378 à l’âge de 78 ans ; l’eau lui aurait rendu sa fraîcheur à tel point que le roi de Pologne l’aurait demandée en mariage.

L’essence est obtenue par la distillation des branches, de préférence en n’utilisant que les sommités fleuries. Elle contient notamment du bornéol, du cinéol (ou eucalyptol), du camphène et du pinène. Le romarin entre dans la composition de parfums surtout masculins, hespéridés aromatiques (eaux de Cologne), boisés et fougères aromatiques.

Légende [modifier]

Selon une légende, le romarin était à l’origine une plante à fleurs blanches. Avant de donner naissance à l’enfant Jésus, Marie, aurait déposé sa cape de couleur bleue sur un romarin planté devant l’étable. La cape aurait déteint sur l’arbrisseau et c’est ainsi que, depuis, tous les romarins fleurissent bleus.

Certains voient dans cette légende une autre origine possible au nom Romarin à savoir « Rose de Marie » (l’appellation anglaise étant d’ailleurs Rosemary)…

Publicités

Commentaires sur: "le romarin" (25)

  1. papypoutous a dit:

    Désolé Joe je ne savais pas que tu voulais faire un billets pour chaque plantes qui entre en cuisine aussi je te promet un ptit secret pour chaque plantes."L’eau de hongrie" Je vous livre ici la plus ancienne version.Tant de femmes ont rêver de posséder cette eau de jouvence. Est-ce un hermite? Est-ce un extra-terrestre qui nous l’a apporté?…Moi Donna Izabella, reine de Hongrie, âgée de 72 ans, infime des membres et goutteuse ai usé un an entier de la présente recette, qui fit tant d’effet sur moi, qu’en même temps je guéris et je recouvrai les forces, de telle sorte que paraissant belle à chacun, le Roi de Pologne me voulut épouser ce que je refusais.Prenez de l’esprit de vin distillé 4 fois(alcool rectifié) 600g. 950 g environ de fleurs et feuilles de romarin. Mettez le tout dans un vase bien bouché l’espace de 50 heures puis distillez dans un alambic au bain-marie. En prenez(environ 4g) le matin une fois la semaine avec quel qu’autre liqueur ou boisson ou bien viande et lavez le visage tous les matins et en frottez le mal des membres infirmes …. mimi lit bien la recette avant de tenter l’expérience… Je vous donne une autre formule peut-être plus facile. Faire macérer dans un litre d’alcool à 45°, 100g de fleurs et de feuilles de romarin dans un flacon de verre bien bouché; exposez au soleil pendant 1 mois au moins en agitant fréquemment le flacon je dis bien le flacon mimi gare a tes ptits n’oreilles. Passer et exprimer à travers un linge fin.

  2. oauh! un elixir de jeunesse j’men vais de ce pas m’en faire un tonneau!!!!!! merci Vincent de ce partage chaleureux, et de ton amitié! bisous! ( t’as bien fait de donner quelques petites précisions pour Mimi l’électron libre" mdr!

  3. hum! solut Joe!!!! voilà bien longtemps que je ne suis pas passée sur ton blog, excuse m’en!Pour la peine viens avec ton romarin moi je me suis offert mon mixeur hachoir et tout dont je revais depuis 1 an! on va se faire une popotte de tous les diables et on invitera tout le monde!Au fait, je vois que Papypoutous n’a pas besoin que je le dise mais c’est un monstre de culture sur les herbes alors…tu vas avoir un lecteur assidu!gros bisous et tous mes voeux pour cette nouvelle année (amour, gloire et beauté comme il se dit aujourd’hui!!!)LN

  4. l’amour et la beauté je les ai , lol! manque plus que la gloire relol! j’arrive avec mon romarin, on essayera les trucs de papypoutous!

  5. J’en ai dans mon jardin, et il est vrai que couper un bon morceau pour le mettre sur la viande en cours de cuisson, c’est hum!!!! Vivement les barbecues!!Une belle recherche , félicitations Joe!merci aussi pour ce joli commentaire laissé sur mon espace, je l’ai beaucoup apprécié, il a parfumé mon petit billet!Belle soirée!BisesSylvie

  6. La légende dit… c’est toujours plus joli quand la légende s’en mêle, et l’on a envie d’y croire. J’ai descendu dans mon jardin pour y cueillir du romarin…Non, sérieux, il en connait un rayon aussi Papy, sur les plantes. Instructif tout ça ! Merci pour le partage, JoeEn attendant, avec tout ça, je bosse pas. Le blabla, Philippe vic r, Mimi… où j’ai laissé des commentaires à chaque fois. Sur le blabla j’ai carrément déversé ma colère contre ce bon à rien d’éditeur, et maintenant je crois que je vais passer chez papy, mata, kiça, jojo… j’ai attrappé le virus de la blogueurie (et c’est pas sérieux!)bises, et merci pour tes passages réguliers et les petits mots que tu laisses à chaque fois chez nousà bientôt

  7. Euh…. C good pour les nerfs, le romarin ?Le teint pour le teint celestin, mais rien pour les nerfs alorsOh Joe, ma Joe, si su savais comment chuis vener, moi, ce matin ! enfin c’t’aprèm’!Je VEUX RETOURNER à la tanière avec mon Coyote !!!! Je veux pas Paris, je veux l’Auvergne jolie !!!ça pue la boule puante dans le métro, et y’a trop de gens qui courent, ici !!!!Bon ben faut que j’y aille moi tossi courir, courir, toujours courir. Pff, j’ai pô une vie facile !!!Merci d’être passée sur le blabla, ça fait du bien à moi de lire toibisous tout plein, à très vite ma JoeSolène

  8. Oups, le thym pour le teint celestin

  9. HUMMMMQU"IL SENT BON LES PLANTESet puis j’apprend pleins de choses et merci à vincent de compléter mes lacunesbises

  10. et moi aloooors, yen a que pour vincent ! lol! à quoi ça sert que ducros il se décarcasse!!!!

  11. mais non!!joe!!!!!!!!et pourquoi je me décarcasse à essayer d’appliquer tes recettes!!j’aimerais quand même savoir quand c’est la saison ,préparer les petits poiset oui,et nonje ne sais paset pourtant j’ai essayé mais comme ma dinde de noél ………..poubelle………bisespat

  12. Mmmm ! Le romarin ! J’adore dans les grillades au feu de bois. Mais il faut se méfier : comme la réglisse, il donne de la tension, à haute dose !Dans l’Antiquité, on le disait ami de la mémoire. Et bien souvent, on en glissait un brin dans le bouquet de la mariée pour s’assurer de sa fidélité ! Ou on en faisait pousser dans le jardin des femmes maitresses de maison qui avaient de lourdes décisions à prendre (suivez mon regard !).C’est tt ce que je sais de cette herbe aromatique. Tu m’as appris qu’on peut l’utiliser dans les desserts. C’est assez étonnant car je trouve le romarin salé. D’ailleurs, j’en reviens à mes infusions salées : On peut en faire avec du romarin aussi. C’est mille fois meilleur qu’avec du sucre !LoLa_Nb (dite La Provençale gourmande)

  13. lola !!de la tension//////////////à haute dose………….moi,je m’en servais comme plante odorante………..je vais y réflechir…………….

  14. j’ai appris plein de petits trucs sur le Romarin ou Rosemary , j’ai plus particulièrement apprécié le passage sur les différentes applications ,et celui sur la légende de son nom !!! Super ! @ bientôt , Faith .

  15. c’est bon pour la mémoire???? là aussi je vais m’en préparer un tonneau, un tour de bocal et j’ai oublié qui je suis ! lol!

  16. Mimi pinson a dit:

    bah merdalors !!! vais devoir arreter immédiatly de me parfumer au romarin ( ben voui , j’en mets toujours une goutte aux endroits stratégiques pour donner à l’autre l’envie d’y gouter ) mais si c’est pour une demande en mariage , heu , je passe mon tour !

  17. ✿ ЦΝ乇 G尺乇ΝѺЦƖȽȽ乇 ΝѺΜΜ乇乇 a dit:

    Et tu sais qu’en tisane avec de l’aubier de tilleut et du thym ça t’arrête une cystite en moins de temps qu’il ne faut pour la faire? Je suis bien placée pour le savoir lol alors qu’avec les médocs des docs, tu attends 1 semaine pour voir les effets? Mais faut pas renacler sur le gôut: c’est dégueulasse lol Mais quand on souffre, on s’en fout du goüt!

  18. et pis faut souffrir pour êre belle kiki,, dégueu peut-être mais on ferait n’importe quoi pour faire passer ça!!je connais aussi! Mimi moi je peux continuer à parfumer mes p’tites affaires, le mariage c’est déjà fait! lol!

  19. Ecoutez les conseils d’une vieille gourmande : essayez de saler le truc : c’est ‘hachement plus meilleur !LoLa_NB (La Provençale professionnelle)

  20. il est vrai que l’on à pas mal oublier toutes les vertues de ces plantes au détriment des médoc,la facilité ,peut-êrtemoi j’y reviens doucement,pas facile de perdre des mauvaises habitudes……..et puis en anjou j’ai découvert la caverne d’ali baba,des plantes à profusion et une conseillere sur ce que tu peux prendre en cas de mauxpeut-êrte un métier qui va renaître de ses cendres……..bonne aprés midi,joe,je commence à m’y faire à cette nouvelle version,mais pas o top encorebises

  21. oki vieille gourmande lol on va essayer! oui pat pour les petits maux vaut mieux avoir recours aux plantes c’est moins agressif! quant au maladie plus graves là on peut pas y couper!

  22. Le vert anis en arrière plan, le bleu lavande des modules de billets, les fiches sur les herbes… C’est bon, c’est beau, c’est bio, tout ça madame. Bravo pour la recherche, et merci pour le partage !Je continue à parcourir le blog, et a la "revoyure" comme dit Mimi plume d’élanBon week-end également

  23. Et ben dis donc il en a du succés ton romarin maman, et d’ailleurs puisque je vois que c bon pour la mémoire je vais en prendre des tonnes, hein mman a deux devrait se souvenir qu’il faut en prendre dux cerveaux valent mieux qu’un non ?,????? bisous

  24. oui mais nous on en a une moitiè d’un chacune alors ça revient au même lol!

  25. merci à tôa, môa pour tout ces compliments! à tantôt comme ils disent par ici!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :