Un site utilisant WordPress.com

Archives de mai, 2010

Bonne fête à toutes les mamans


 

Finalement, j’vais mettre mon petit billet en hommage à ma maman qui le mérite amplement! j’ai vu chez le blog des copines des photos d’elles avec leur maman du coup je vais copier!!! je vous présente Maman en ma compagnie, de doux souvenirs!!!!

 

vieille foto 002          vieille foto 003      vieille foto 004

 

Elle est jolie maman, n’est-ce pas?????

 

mere49

Discussion sur Recette confiture de fleurs de sureau


 

Citer le message précédent

Recette confiture de fleurs de sureau


  Facile à préparer….

  • 15 ombrelles de sureau
  • 1 litre d’eau environ
  • 1 kg de sucre
  • 6 grammes d’agar-agar*
  • 1/2 citron

 – Récoltez une quinzaine d’ombrelles de sureau bien épanouies et sèches.

Choisissez des sureaux dans des haies au bord de petits chemins, loin des champs cultivés, des prairies artificielles ou des route pour éviter les polluants. Evitez les sureaux cultivés, certains ne sont pas bons. Choisissez des fleurs propres.


– Découpez les fleurs de sureau en enlevant le maximum de tige.

Ne lavez pas les fleurs cela enlève une partie du parfum.

– Mettez les fleurs dans une bassine à confitures et les couvrir d’eau frémissante (environ 1 litre).

Couvrez la bassine avec un linge propre et laissez infuser 3 jours en remuant de temps en temps.

– Égouttez les fleurs et pesez le jus obtenu.

– Ajoutez un poids équivalent de sucre et portez à ébullition en remuant.

– Ajoutez l’agar agar et le jus d’un demi citron (le citron favorise la gélification).

– Faites cuire à feu réduit,

lorsqu’une cuillerée à café de préparation posée sur une soucoupe froide gélifie c’est prêt.

Remplir les pots à confiture préalablement ébouillantés, les refermer hermétiquement et les retourner pour stériliser le couvercle.

 On peut ajouter 500g de pommes vertes :

Mettez 1.5 litre d’eau pour infuser les fleurs de sureau et faites comme précédemment.

Lavez les pommes coupez les en petits morceaux, ajoutez l’infusion de sureau et portez à ébullition.

Ajoutez le sucre et le jus du demi citron, il n’y a pas besoin d’agar agar, la pectine des pépins de pommes assure la gélification.

Faites comme une gelée de pommes et mettez en pots comme précédemment.


séjour en auvergne


 

voilà, la maison est revendue pour de bon, on lui a dit aurevoir mercredi divers 168 avant de passer chez le notaire, puis déjeuner avec nos charmants voisins Jean-Claude et Bernadette! Et hop retour vers Lille, mais pas tristes du tout, on a quelques projets en tête, on va y réfléchir et puis on a dit adieu à la maison mais pas à l’auvergne, c’est une histoire d’amour entre cette région et moi!

 

En attendant, le temps ayant été très clément , un vrai temps estival pour nous donner envie de revenir, nous nous sommes baladés dans nos endroits préférés, un petit pélerinage!

Besse-en-Chandesse et le lac Pavin

Nous voici dans la montagne, à 1100 m d’altitude, côté sud du massif du Sancy. Ce ravissant village, noir de lave que vous allez parcourir était fortifié dès le XIVe siècle . Aujourd’hui le château ,ancienne résidence d’un juge est devenu la mairie.L es toits de lauzes sont conservés ce qui donne une certaine unité aux lieux. Fiefs de la reine Margot (rien ne prouve qu’elle y ait séjourné), on peut admirer des anciennes fortifications ainsi qu’un beffroi avec son étage octogonal à mâchicoulis et à lanternon de plomb ouvragé.

Plus loin vos pas vous guideront à travers les rues pavées jusqu’à l’église du XIIe remaniée au XVIe et au XVIIIe siècle. Allez voir derrière l’autel la statue de la vierge noire Notre Dame de Vassivières qui subit quelques vicissitudes mais fut refaite à partir des bois d’origine.

La vierge noire aime voyager !

Cette vierge noire était placée dans une petite chapelle à Vassivières (7 km de Besse). Certains lui attribuaient des pouvoirs : on dit que des marchands qui, passant devant elle ne se découvraient pas, étaient atteint de cécité. Un jour, un marchand allant à Besse, se moquant d’une telle croyance, refusa de se décoiffer et devint aveugle sur le champs. Apeuré, il se repentit et recouvra la vue tout aussi vite. Cette histoire se repandit alentour. On cria au miracle. Ainsi il fut décidé d’abriter la vierge dans l’église de Besse. Mais de façon inexpliquée la statue de Notre Dame de Vassivières se retrouve dans son ancienne niche à Vassivières et cela trois fois de suite. Tous le monde se rendit à l’évidence: la statue voulait rester dans sa petite chapelle. Alors il fut décidé qu’elle resterait à Vassivières l’été et que l’hiver venu elle réintégrerait l’église de Besse. On ne fait pas ce qu’on veut d’une vierge noire!

Le mystère des vierges noires d’Auvergne

Nul ne sait vraiment d’où viennent les vierges noires auvergnates car, outre celle de Vassivières, il y a celles de Notre Dame du Port (Clermont-Ferrand), de Notre Dame du Puy en Velay ou encore Notre Dame des Neiges (à Aurillac). Elles sont faites de bois inconnus de nos régions comme le cèdre du Liban et le genévrier de Syrie. Sont elles venues dans la besace des Croisées ? Où bien sont elles faites de chêne ou de bouleau «altérées par le temps et l’humidité » comme le dit Saillens: «noircies, elles devaient donc être des déesses-mères gauloises»? Henri Pourrat voit une autre explication ; » c’était de laisser le bois dormir dans les étangs pour les rendre tendres et faciles à travailler, puis en séchant il devient dur comme de l’ébène.» Bref ! La question est toujours entière.

Le lac Pavin, Dieu, Satan et l’omble chevalier

A présent, marchons jusqu’au lac Pavin. Ce n’est pas loin (4 km) et il faut arriver avant la pluie, car ce lac noir, posé dans un écrin de verdure est un "grand gouffre duquel sort ordinairement de grands foudres de grêle et de tonnerre qui gâtent la vallée". Abel Jean raconte ainsi le voyage de Charles IX en Auvergne. Bien sûr avec un tel lac les légendes vont bon train : il y a celle de la citée engloutie (une cité maudite évidement) et puis celle qui affirme que les eaux du lac sont les larmes de Satan: comprenant qu’il ne peut rivaliser avec Dieu, celui-ci s’assit sur les bord du volcan et pleura.

Read more at Suite101: Besse-en-Chandesse et le lac Pavin: A la découverte d’une vierge noire d’Auvergne http://france.suite101.fr/article.cfm/besse_en_chandesse_et_le_lac_pavin#ixzz0p9ZzZAYV

 

L’auvergne pays des sources et des cascades!

http://www.facebook.com/v/1366416533669

la citadelle, bois de boulogne LILLE


Image de carte

L’entrée de la citadelle et la voie des combattants

Cette « Reine des citadelles » est la matrice de la plupart des citadelles conçues par Vauban. Établie sur la frontière de la Flandre, elle faisait partie d’une double ligne de places fortes entre Gravelines, Dunkerque et MaubeugeRocroi. Elle délimitait le fameux « Pré carré », conçu par Vauban, comportant 28 villes fortifiées. C’est à partir de Lille que Vauban a supervisé l’édification des nombreuses citadelles et canaux du Nord, lesquels ont structuré la frontière qui sépare toujours la France de la Belgique.

Lille est prise aux Espagnols par les troupes françaises au mois d’août 1667 et Louis XIV ordonne aussitôt la construction d’une forteresse. Le chevalier de Clerville et Vauban proposent des plans. Ce sont ceux de Vauban qui sont retenus par le roi. Les travaux sont engagés dès 1668 sous la direction du maître-maçon lillois Simon Vollant. En 1671, la citadelle est opérationnelle tandis que Vauban continue de façonner la ville en faisant naître, à deux pas de là, un nouveau quartier autour de la rue Royale. La conception de la citadelle part d’une idée simple mais particulièrement efficace : pas un de ses murs ne peut être approché par l’ennemi sans que celui-ci ne se trouve sous le feu d’un mur voisin.

Localisation de la citadelle [modifier]

Le lieu de construction de la citadelle est choisi à l’ouest de la ville sur des terrains marécageux au confluent des rivières de la Deûle et du Bucquet. Ce choix privilégie l’utilisation des marais, de l’eau et de la boue comme moyen défensif naturel afin de rendre les conditions de siège les plus difficiles possibles pour l’ennemi assiégeant la citadelle. Grâce à un système d’écluses et de portes d’eau, les alentours de la citadelle pouvaient être inondés sur une hauteur de 55 cm et sur une superficie de 1700 hectares[2]. Une large esplanade interdite à la construction, la rattache au reste des quartiers de la ville. En 1750, un canal longeant l’esplanade a été percé en suivant les plans établis par Vauban[3]..

aujourd’hui je vous emmène en balade autour de la citadelle de Lille, monument dont je vous ai mis l’histoire au-dessus! jolie  promenade par un beau soleil de Mai!

 

 

les photos sont dans un album!!!! pas moyen de les publier via le live writer! pffff!

petite balade le long du canal, hier après-midi!


 

 

 

 

Enfin un peu de soleil, depuis deux jours l’astre sacré daigne se montrer, bon un petit vent frais nous fais garder une petite laine, mais c’est quand même bien agréable!

Je suis allée me promener le long du canal, non loin de chez moi, je vous montre!

 

 

 

 

 

 

 

On y trouve de nombreux chevaux, il y a un club hippique dans le coin!

j’aime aller leur faire une petite visite de temps en temps!

 

Voilà, le petit tour est terminé, aujourd’hui je suis allée me promener au bois de Boulogne à Lille, je vous mettrai les photos demain!!!!

je profite, tant qu’il y a du soleil!!!!!!

 

Pour perle un petit rajout , l’historique de ce canal:

 

Dès sa création au premier millénaire de notre ère, par Bauduin Comte des Flandres, notre canal n’était qu’un vaste fossé qui comme d’autres, creusés à la même époque avaient pour objectif principal de fermer ce comté par un retranchement venant de la mer et reliant les villes de Aire, Saint Venant, Merville, Estaires, La Bassée et Berclau, pour ainsi faire la jonction avec la ville de Lille, via la Deûle.
     Pour cela, il fit creuser le « Fossé des crêtes Lecomte» dont le nom à lui seul suffit a en donner l’origine. Ce fossé partait de Berclau passait par La Bassée, Cuinchy, Festubert, Violaines, longeait le chemin d’Estaires (le Grand courant) pour rejoindre la Lys, protégeant ainsi La Bassée ville avancée de ce comté aux portes de l’Artois. La boucle était ainsi bouclée, à cette époque une telle structure de défense suffisait souvent à repousser les attaques des plus téméraires.
     A plusieurs reprises "ce réseau de « fossés» et de canaux reliés entre eux, sauva Lille quand cette ville était menacée d’incursions, par inondations volontaires de ses abords, dû à un système d’écluses et de digues a priori performant.
     Ce n’est qu’au cours des siècles suivants que l’on songea à utiliser ce fossé à des fins plus pacifiques. Il fut dès lors maintes fois élargi, approfondi, aménagé aussi sur ses deux rives de manière à assécher cet immense marais qui allait de Cuinchy à Don alimenté entr’ autres par l’intarissable « Flôt de Wingles ». A partir du XIIIème siècle, il fut rectifié en portions moins sinueuses afin d’en faciliter la navigation. Les drapiers et tous les corps de métiers vivants de l’industrie du lin en furent les premiers bénéficiaires.
     Le fond impressionnant « de la Généralité de Lille» déposé aux archives municipales de Lille, sous diverses côtes, renferme une quantité de documents, originaux ou copies relatifs à la Haute Deûle, de l’époque bourguignone à la Révolution: Procès ayant trait aux rejets des eaux des communautés riveraines, procès et réglementations relatifs à la pêche, à l’extraction des tourbes entre les habitants de La Bassée, Douvrin, Coisnes, Salomé, Hantay, Berclau etc… sans cesse en conflit, soit avec les seigneurs desdits lieux ou les Abbayes qui en possédaient les terres. Ces procès ne trouvant parfois une issue amiable que quelques dizaines d’années plus tard, chaque parti ressortant des temps immémoriaux chartes, donations, accords, supposés prouver une bonne foi réciproque.
     Plus tard, on y retrouve également un nombre impressionnant de requêtes des navigants, mécontents des taxations qui leur sont imposées, des meuniers fermant ou ouvrant inconsidérément les retenues d’eau, requêtes de riverains expropriés, etc…
     Ces documents, uniques en leur genre, demanderaient d’y attacher plus d’importance, de consacrer plus de temps à leur analyse. Un premier pas a été fait ici en exposant ci-dessous une rétrospective sommaire des faits les plus marquants, de son creusement jusqu’à la Révolution. !

je change de titre ça pourrait porter à confusion mdrrrr! je veux ( un peu de ma réalité) c’est le titre que je préfère!!!!!lol


 

http://www.deezer.com/fr/music/zaz#music/zaz

une jolie chanteuse que je viens de découvrir , j’aime bien son univers musical et ces mots me parlent bien !!!! voilà, j’avais envie de faire partager ma découverte!

 

un bonWk week-end à tous et gros ziboux!!!!!!!!

                                                Merci à tous et bon week-end !!!

 
<P><A title=http://www.deezer.com/fr/music/zaz#music/zaz href="http://www.deezer.com/fr/music/zaz#music/zazhttp://www.deezer.com/fr/music/zaz#music/zaz">http://www.deezer.com/fr/music/zaz#music/zaz</A></P&gt;
<P><FONT color=#ff0000 size=6 face="Curlz MT">une jolie chanteuse que je viens de découvrir , j’aime bien son univers musical et ces mots me parlent bien !!!! voilà, j’avais envie de faire partager ma découverte!</FONT></P>
<P><FONT color=#ff0000 size=6 face="Curlz MT"></FONT>&nbsp;</P>
<P><FONT color=#ff0000 size=6 face="Curlz MT">un bon<A href="http://mumuland.centerblog.net/rub-Bon-week-end.html"><IMG alt=Wk src="http://mumuland.m.u.pic.centerblog.net/nbaxbpow.gif" width=300 height=266></A> week-end à tous et gros ziboux!!!!!!!!</FONT></P><FONT color=#808000 size=4 face="Curlz MT"></FONT>
<P></P>
<P>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; <A href="http://mumuland.centerblog.net/2972471-Merci-a-tous-et-bon-week-end-"><IMG alt="Merci à tous et bon week-end !!!" src="http://mumuland.m.u.pic.centerblog.net/artex307.gif" width=400 height=335></A></P>

j’ai tout ça, et je le colle où mon code ,jel’ai mis au début , je l’ai mis à la fin et ça marche pas!!!lol!

restons zen!!!!!!!


 

 

 

                        

on va essayer de le rester, pourtant ça m’éneeeeeerve!!!!

je ne vois plus la parution de vos billets ni les comms mis dessus pour cause d’invasion de photos!!!! pourtant dieu sait si j’aime les commenter les photos, mais là je me sens noyée !

Comment ça se passe pour vous, vous arrivez à vous en sortir????!

Autant les derniers changements ne m’avaient pas trop bousculés que là…… ça me prend le chou!!!!

 

                        Image du Blog sabinev60.centerblog.net

 

Nuage de Tags