Un site utilisant WordPress.com

Archives de la catégorie ‘Non classé’

coucou!


coucou!.

Publicités

coucou!


Ben me revoilà, timidement, j’essaye de revenir, je vous avais abandonné pour facebook parceque j’avais pas grand chose à dire, du moins pas envie de raconter quoi que ce soit! il faut que l’habitude revienne! Je suis pratiquement installée à Valence d’agen, le 20 avril j’embarque le restant de mes affaires et je vide complètement la maison dans le Nord! j’ai déjà pris quelques bonnes petites habitudes ici, les marchés, les brocantes, piscine et hammam! ben oui, ya pas de mal à se faire du bien!

là je suis en plein chantier, je vis dans la poussière et le désordre, mais je vais vous étonner, je reste zen!!!!!!!!!!!!!!!!!! LOL! J’ai décidé aussi de m’acheter une tite voiture rien qu’à moi, pour avoir plus d’autonomie! wouaaaaaaaaaaaah mais c’est qu’elle devient grande la Joe! MDR!

Voilà, pour aujourd’hui ce sera tout, je vous montrerai quelques petites photos dans pas longtemps!

je vous embrasse tous très fort

JOE

MEILLEURS VOEUX!!!!!!!!!!!!!!!!


73144650

Et voilà  se termine, c’st pas trop tôt!  PAS très agréable cette année mais elle se termine bien et je vois 2011sous de meilleurs augures, du moins je l’espère !

je vous souhaite à tous plein de bonnes choses pour cette nouvelle année et surtout  de la joie de vivre!

BONNE ET HEUREUSE ANNEE!b97974de5f

l’hiver est déjà là!


Hiver

                              

hivernales-meilleures-photos-raconter-hiver_211064    7191055-lg    Sury-en-vaux--couleurs-hivernales-IMG_2556 Hiver Mutin - 02

Songes-tu parfois, bien aimée,                                                 

Assise près du foyer clair,

Lorsque sous la porte fermée

Gémit la bise de l’hiver.

Qu’après cette automne clémente

Les oiseaux, cher peuple étourdi,

Trop tard, par un jour de tourmente,

Ont pris leur vol vers le Midi.

Que leurs ailes blanches de givre,

sont lasses d’avoir voyagé;

Que sur le long chemin à suivre

Il a neigé, neigé, neigé.

Et que perdus dans la rafale,

Ils sont là, transis et sans voix,

Eux dont la chanson triomphale

Charmait nos courses dans les bois?

Hélas comme il faut qu’il en meure

De ces émigrés grelottants!

Y songes-tu? Moi, je les pleure.

Nos chanteurs du dernier printemps.

Tu parles, ce soir où tu m’aimes,

Des oiseaux du prochain avril;

Mais ce ne seront plus les mêmes

Et ton amour attendra t-il?

François Coppée

1893

et voilà!


 

PHil!!!!!!!!!!!!!!! j’ai pris des cours, j’suis prête à zouker!!!!    Clignement d'œil

cadeaux de mes amis!


76344_122951274432053_100001515439927_143147_3825228_n149229_162340353804182_100000846559451_291228_2675347_n75192_173391756006106_100000058496466_588495_5847794_s76161_128593127198519_100001434965276_176119_4080648_n74422_1680077330253_1487140256_31664655_2250233_n76524_1724831524656_1354424516_31895672_6005516_n73239_160290720673147_100000766595742_262334_7471815_n73677_173392112672737_100000058496466_588496_6301287_n

the beatles happy birthday

trombinoscope


[slideguest id=2954361355594103256&w=550&h=425]

Nuage de Tags